Léa De Matteo

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/2

La Fiancée Muette, 2019/2020. Durée : 12 mins

Étudiante en 5ème année à l’ENSAD Nancy, mon travail s’articule depuis plusieurs années autour d’une archéologie cinématographique tournée vers l’âge d’or Hollywoodien. Mes productions (pho- tographies, vidéos, écriture) répondent au désir d’abolir la distance temporelle, restaurer, inventer un dialogue par essence inaudible et insaisissable. C’est en 2017 que je fais la rencontre de Joan Crawford (1906.1977) après le visionnage du film Whatever happened to Baby Jane ? de Robert Aldrich (1962). Ce fut, dans un premier temps l’impression de l’avoir toujours connue, de la reconnaître, comme on retrouve des traces d’un passé que l’on avait presque oublié et qui se rappelle à nous en nous faisant un pied de nez. Très tôt, j’ai fouillé ce passé que je considérais déjà mien. Elle était morte 20 ans exac- tement avant ma naissance, et pourtant, je partais en quête de nos souvenirs communs. C’est ainsi que la recherche de La Fiancée Muette commença. Dans un premier temps à pas de loup, je me suis approchée d’elle, l’ai observée, ai noté tous les détails les plus insignifiants, je l’ai vu vivre et j’ai oublié l’actrice, la star, je les ai balayées d’un revers de main, pour ne garder que la femme, nue.